Le Bonhomme Picard | 27.10.2021
Le projet de revitalisation du centre-bourg de Poix-de-Picardie franchit une nouvelle étape
Le 20 octobre, en conseil municipal, les élus ont attribué le marché de revitalisation du centre-bourg.
 
VOIR PLUS    
VERDI | 19.10.2021
Convention des Entreprises pour le Climat, la session 2 démarre aujourd'hui !
150 entreprises mettent le cap vers une économie respectueuse du vivant. La session 2 de la Convention des Entreprises pour le Climat démarre aujourd'hui mercredi 20 jusqu'au vendredi 22 octobre, à EuraTechnologies Lille.
Notre époque exige de nous, dirigeants d’organisation, un virage radical : nous devons rapidement apprendre à produire ce dont les hommes ont besoin en respectant impérativement les processus qui soutiennent la vie sur terre, sous peine de devoir payer le prix de catastrophes croissantes.

🌍 150 entreprises sont engagées dans l’aventure, leurs dirigeants et planet champions, au nombre de 240, suivent un parcours “apprenant-agissant” de 12 jours sur 8 mois pour comprendre les mécanismes du climat et de la biodiversité, et définir la feuille de route de redirection écologique de leur entreprise !

2️⃣ Face au non-respect à la fois des limites planétaires et des planchers sociaux, cette session 2, intitulée « Nouveau cap », explore les manières concrètes de revenir dans le « donut » d’une économie respectueuse du système Terre comme des besoins humains. Ses objectifs sont :
✔ Recontextualiser la raison d’être des entreprises au regard des enjeux civilisationnels. Se relier à une raison d’être contributive.
✔ Se saisir des principes et critères de soutenabilité forte liés au système Terre.
✔ Comprendre les modèles économiques de demain et la trajectoire pour les mettre en œuvre. Questionner son propre modèle d’affaires.

✨ A l’approche de l’événement, nous, bénévoles, intervenants experts, dirigeants, planet champions, garants, partenaires, sommes impatients de nous retrouver pour continuer à avancer tous ensemble vers notre objectif commun de transformation de l’économie française !

🔔 Chaque soir de la session 2, un récit en photos sera publié sur la page Linkedin de la @Convention des Entreprises pour le Climat, abonnez-vous pour être informé !
VOIR PLUS    
Midi Libre | 19.10.2021
Le projet de rénovation de l’école communale présenté aux élus
C’est devant une dizaine de conseillers municipaux que Mme Martin, représentante du bureau d’études VERDI, est venue présenter le projet de rénovation et de réhabilitation de l’école primaire et du foyer.
 
Catherine Bergogne, maire, a ouvert la présentation en précisant que "cette réunion était prévue dans le cadre du volet de programmation afin de projeter les besoins de l’école, après concertation des enseignants, des parents et du personnel de la cantine, notamment. Cette étude de faisabilité permettra d’apporter les premiers éléments financiers et une aide à la définition en faveur du projet".

C’est donc autour de ce schéma que le futur architecte devra prévoir ces plans. Il est ressorti de l’intervention de Mme Martin que le pôle administratif de l’école primaire actuel était trop éloigné de l’entrée principale et que les enseignants étaient attachés à un accès des classes par la cour de récréation.

Deux services à la cantine pourraient être prévus

En ce qui concerne la cantine, il pourrait être prévu deux services dans une zone spécialement aménagée. Objet également de ce projet, la réhabilitation du foyer pose moins de problèmes dans la mesure où il offre beaucoup plus de possibilités de modifier les surfaces existantes qui seront conservées, sans changer la structure.

Enfin, beaucoup d’espaces extérieurs, dans la zone école, ne sont pas exploités et elle est totalement isolée visuellement de l’extérieur aujourd’hui, alors qu’il est préconisé de l’ouvrir un peu plus sur l’espace public.

Enfin l’indépendance des bâtiments, énergétiquement parlant, est une priorité de la municipalité.

Parmi les projets envisagés, le déplacement de la cantine actuelle vers la zone administrative et l’inverse pour le pôle administratif qui serait ainsi plus près de l’accès principal de l’école. Il pourrait également y avoir deux entrées pour les élèves, une principale et une secondaire, afin de sécuriser les déplacements des plus jeunes élèves avec leurs familles. Enfin la discussion s’est engagée autour d’un éventuel agrandissement du préau. Quant à l’aspect financier, le coût total envisagé est de 2 381 400 € HT.

À la fin de cette réunion d’information, où chaque élu a pu débattre directement avec la représentante du bureau d’études VERDI, la maire a proposé que ce projet soit mis à l’ordre du jour du prochain conseil municipal.
 
Le Moniteur | 15.10.2021
Lille : le palais Rameau veut tester l'agriculture du futur
Signé fin septembre entre la Ville de Lille et l'école d'ingénieurs Junia, le bail emphytéotique de vingt-cinq ans donne le coup d'envoi d'une nouvelle vie pour le palais Rameau, la maison du concierge et les jardins attenants.
14 M€ HT de travaux « C'est un démonstrateur grandeur nature que nous voulons lancer. Un écosystème où se rencontrent le monde économique, les étudiants, les riverains… », souligne Thierry Occre, directeur de Junia, maître ouvrage du projet, accompagné par Amexia. La métamorphose du site a été conçue par une équipe de maîtrise d'œuvre regroupant Atelier 9.81, l'agence Perrot-Richard, VERDI, les Saprophytes, Elan, EOV et LTF. Les travaux, estimés à 14 M€ HT, seront réalisés par 16 entreprises, dont 14 régionales.
L'Est Républicain | 14.10.2021
Vaste chantier de rénovation pour la rue de la Goulisse à Rang
Rénovation de la rue de la Goulisse. Il est prévu une refonte complète de cette voie située dans la partie basse du village. Le projet a été présenté aux habitants.
La rue de la Goulisse est l’une des voies principales de l’agglomération. Didier Gaiffe, le maire a constaté que cette rue était malheureusement dégradée, que le stationnement et la circulation y étaient dénués d’organisation, offrant une image absolument négative du village.

Une première réflexion concernant le vaste chantier de rénovation de la rue de la Goulisse avait été menée dès septembre 2020 en partenariat avec la commission projet. Et le maire avait confirmé que la population serait invitée à participer à ce projet conformément à l'engagement pris par le conseil municipal en début de mandat.

Les grandes orientations de ce projet ont été présentées aux habitants. Le but est d'apporter une structure, une organisation de la circulation des voitures et des piétons, de définir un environnement paysager et de privilégier la sécurité. Il y a une réelle volonté de gommer l'aspect de cette voie ressemblant plus à une rue des années 50-60 d'un bourg rural.

La fontaine ronde utilisée en rond-point
En attendant les réponses aux différentes demandes de subventions, la fin de la réalisation de ces travaux devrait se situer au milieu de l'année 2023. Marc Lopez du bureau d'études Verdi a présenté les différentes phases du chantier. L'enfouissement des réseaux aériens piloté par le Syded devrait s'effectuer début 2022.

Le périmètre des travaux a été défini comme suit : la route départementale 683, la limite du lavoir, la rue de la Mairie, le carrefour de la rue de la Chapelle. Marc Lopez a expliqué aux riverains les voies qui seront dédiées aux voitures, aux piétons et aux aires de stationnement. Il a également fourni des explications concernant les aménagements devant les propriétés, la plantation de végétaux, la pose d'écluses, un dispositif visant à réduire la vitesse. Le technicien a aussi abordé la mise en valeur du patrimoine avec des aménagements spécifiques aux fontaines, oratoire, calvaire. La fontaine circulaire sera utilisée comme rondpoint.

Certaines interrogations du public ont concerné la pose de miroirs à certaines intersections pour améliorer la visibilité, la pose de raccordements - laquelle sera gratuite -, l'utilisation de la fontaine ronde en rond-point et l'ajout d'un caniveau en bas de la, rue du Poumerot.
VERDI | 14.10.2021
Qualité de l'air et confort thermique de trois sites
La ville de Flins-sur-Seine a confié à VERDI une mission de mesure de la qualité de l'air et de la température pour trois écoles existantes ou à créer.
Les relevés permettront d'évaluer l'impact de l'Autoroute A13 dans le confort et la santé des équipements à construire. Seront ainsi étudiées:
> La qualité de l’air et l’indice de confinement des deux écoles existantes ;
> La qualité de l'air du site d'implantation pressenti à proximité de l'A13.
La confrontation de ces mesures in situ permettra de cerner les ambiances thermiques et sanitaires dans les cours et à l’intérieur des écoles
Construction Cayola | 08.10.2021
Le premier Ehpad passif bas carbone de France
Multi-labellisée aux niveaux environnemental et énergétique et construit en mixte bois/béton, la Résidence de la Pévèle, opération exemplaire en termes de développement durable, est livrée. Située au sud de Lille (59) à Cysoing, elle regroupe les anciens Ehpad de Templeuve et de Cysoing sur 5 000 m². 
VOIR PLUS    
Le Moniteur | 29.09.2021
BatiCité : une exposition immersive pour développer éco-construction et éco-réhabilitation
Grosse fête au pied des terrils à Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais) mardi 28 septembre 2021. A l’occasion des 20 ans du CD2E, pôle d’excellence de l’éco-transition, a été inauguré en grandes pompes BatiCité. Cet espace d’exposition entièrement dédié au bâtiment durable, et notamment aux écomatériaux vise notamment à aider les professionnels à monter en compétence en matière d’éco-construction et d’éco-réhabilitation.
VOIR PLUS